• Des pyramides et des bombes

    Handicap international a trouvé une idée géniale, pour sensibiliser les masses laborieuses au douloureux problèmes des mines à sous munitions qui détruisent les gens et qui, quelquefois, se contentent de leur massacrer les jambes, si bien que ces pauvres gens ne peuvent plus faire de saut en hauteur. L'idée de Handical International, c'est d'édifier des pyramides de chaussures.



    Oui, le concept est curieux: pour lutter contre des mines qui détruisent les jambes, les gens viennent déposer des chaussures... Pourquoi pas ? Pour aider Handicap International, plutôt que d'aller déposer une chaussure sur une pyramide qui ne sert à rien, je propose de nouvelles idées. Mais dans le même esprit, pour ne pas déranger ni rien.



    Pour lutter contre la famine, je propose de faire des pyramides de grosses. Vous avez chez vous une grosse qui ne vous sert plus à rien (sauf à faire la cuisine et le ménage, une femme quoi) ? Venez la déposer. A Paris, la pyramide sera commencée avec Roselyne Bechelot, Marianne James sera à Lyon et Chimène Baddi à Bordeaux.



    Pour lutter contre le racisme, des pyramides de noirs. Vous croisez un noir dans la rue ? Prenez-le, et venez le déposer sur une pyramide de noir, pour protester contre le racisme, parce que comme le disent les gens engagés qui ont pleins de convictions et qui mangent bio, le racisme c'est mal. C'est comme la guerre et la maladie. Et c'est être réellement engagé que de dire ça.



    Il est également nécessaire de lutter contre les intellectuels. C'est pourquoi une pyramide de connes sera créée, pyramide soutenue par Amélie Nothomb, avec évidemment une tripotée de grognasses, comme Diam's, Carole Rousseau, Christine Bravo... Mesdames, on n'attend plus que vous ! A noter que soeur Emmanuel viendra nous faire son numéro habituel sur la misère du Caire avec les enfants qui meurent dans les bras et qu'on se demande pourquoi il se passe des trucs comme ça sur terre avant de retourner prier dieu.



    Si quelqu'un peut m'expliquer, quand même, le concept de la pyramide de chaussures... A quoi ça sert ? Qui est sensibilisé à part les gens qui viennent déposer leurs chaussures ? Je veux dire, OK, c'est terrible ces bombes. Mais on le sait, donc pourquoi, et surtout, pour qui, aller déposer ses chaussures sur un gros tas (sur un gros tas de chaussures je veux dire hein, pas sur Carole Frédéricks qui de toutes façons est morte) ?



    En même temps, déposer un truc qui sert à rien sur une pyramide qui sert à rien, ça permet toujours de se donner bonne conscience à peu de frais, on peut ensuite retourner chez soi avec la satisfaction du devoir accompli et l'égo regonflé grâce à un geste que l'on a cru nécessaire pour sauver le monde.



    Matthieu


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    emanu124
    Dimanche 30 Septembre 2007 à 19:36
    Marcellus, tes notes sont percutantes et drôles.
    En revanche, en tant que féministe convaincue, j'aime moyennement l'emploi du mot "grognasse" fut ce pour décrire Diams ou Carole Rousseau...
    Sais-tu que le masculin de grognasse est grognon ??
    Ou encore que le masculin de belette (autre mot doux employé par certains représentants du sexe mâle) est blaireau...
    A bon entendeur...

    2
    Dimanche 30 Septembre 2007 à 21:55
    Grognasse ne désigne pas l'ensemble des femmes, juste une catégorie particulière.
    Grognasse fait partie des mots dont j'aime bien la sonorité, c'est pour ça que je l'emploie !
    3
    R
    Samedi 15 Novembre 2008 à 22:40
    le libre arbitre. Il a laissé le libre arbitre aux hommes.

    maintenant que soeur emmanuelle et l'abbé pierre sont morte, qui mettra son nez dans la merde?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :