• Cartes et fêtes de fin d'année

     

    La fin de l'année approche, les fêtes de Noël aussi. Et de même que Jean Moulin était invité à rentrer au Panthéon avec son cortège funèbre, les fêtes de fin d'années sont invitées à rentrer dans nos vies avec leur cortège de cartes. Oui, je voudrais parler de ce terrible fléau que sont les cartes de fin d'année.



    Vous avez d'abord les cartes équitables. De monstrueuses femmes tressées en prépuce d'éléphanteau sur fond de feuille de bananier séchés sont collés sur un bout de carton. C'est beau comme l'autopsie d'une victime de Francis Heaulme, mais on se dit que c'est pour la bonne cause, puisque ça servira à financer les campagnes de publicité d'une association qui aide les enfants d'Afrique (mais où en Afrique ?) à apprendre à lire un relevé de compte de la Caisse d'Epargne.



    Vous avez les cartes « d'après une oeuvre peinte par une personne privée de ses mains ». Oui, les cartes peintes avec la bouche, les pieds... Puis notez que lorsque vous recevez ce genre de carte, que vous la retournez pour voir avec quoi le pauvre manchot a peint, et que vous lisez « cette carte est une reproduction d'un tableau que Amédée Tringlard a peint avec son anus », ça vous fait légèrement bizarre. Pourquoi justement à vous ? Pourquoi n'auriez pas pu avoir une carte modestement peinte à la main, ce qui reste quand même le moyen le plus simple de faire un dessin, jusqu'à preuve du contraire ?



    La carte kitsch. Avec des paillettes (grâce auxquelles vous arrivez au boulot plus étincellant que Claude François dans sa baignoire), du mauve, des petites fenêtres qui s'ouvrent et une image d'un feu de bois... Un truc moche, qui va vous saloper tout le salon avec ces paillettes à la con, et qui en plus, ne vous fait même pas plaisir, vu que c'est votre beau-frère qui vous l'envoie, beau-frère avec lequel vous êtes fâché depuis que vous lui avez dit que ses trois pneus peints en blanc empilés dans le jardin pour servir de massif à pétunias n'était pas du meilleur goût.



    La carte vistaprint. Vistaprint est un service qui, moyennant le paiement des frais de transport, vous imprime des cartes de voeux. Le seul problème, lorsque vous en recevez une, est ce qu'il y a écrit juste en dessous des voeux de la personne: « cette carte a été réalisé gratuitement par Vistaprint », ce qui casse un peu le mythe quand même.


     

    Matthieu


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 25 Novembre 2007 à 11:53

    en payant un tout petit peu plus cher..on a pas la mention "visaprint gratuit"..
    je precise je bosse pas pour eux..mais je viens d'en commander..histoire de m'epargner cette année les cartes peintes avec l'anus ..;-)

    2
    KORIEN
    Dimanche 25 Novembre 2007 à 11:57
    J'en ai encore : achetées chaque année, jamais envoyées...
    Le plus simple c'est encore le téléphone ou la messagerie électronique voire le téléphone avec sonnerie associée.
    Il parait qu'on appelle ça les NTIC.
    3
    Korguiste
    Dimanche 25 Novembre 2007 à 12:09
    Pas mal mais les allusions à Claude François, loin de me choquer, reviennent un peu souvent pour être encore très marrantes... Y a pas un autre électrocuté dans le showbiz qui pourrait le remplacer dans tes articles ???
    4
    Dimanche 25 Novembre 2007 à 13:33
    ALEXA > Oui, je paie aussi un peu plus pour éviter la mention insultante !

    KORIEN > Ouai, mais je trouve que ça n'a pas le même charme

    KORGUISTE  > Je me suis déjà servi de Claude François ? Mince... Mais dans les électrocutés, je sais pas s'il y en a beaucoup de célèbres... Et récemment, parce que Caryl Chessman ça date encore plus. Mais promis, je vais chercher !
    5
    Dimanche 25 Novembre 2007 à 22:24
    Non, cette année, je ne ferai pas de cartes...
    6
    Yael
    Lundi 26 Novembre 2007 à 09:57
    "C'est beau comme l'autopsie d'une victime de Francis Heaulme"

    ahahha excellent!
    7
    marcellus
    Lundi 26 Novembre 2007 à 12:55
    Merci YAEL, je me demandais si quelqu'un allait relever !!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :